Passer à l'article

Comment apprendre l’anglais en s’amusant

Voyage au bout de la langue » Parler anglais » Comment apprendre l’anglais en s’amusant
apprendre l'anglais en s'amusant

Apprendre une langue est une activité qui demande du temps et de la motivation. Le meilleur moyen d’assurer les deux est d’avoir une stratégie pour apprendre l’anglais en s’amusant. Ceci vous permet de passer des heures à pratiquer votre anglais sans voir le temps passer. C’est aussi une stratégie que vous pouvez utiliser sur toute autre langue vivante. Ici, je vous propose un aperçu des moyens de vous faire plaisir de la sorte.

Les jeux vidéos en anglais

Les jeux vidéos sont le moyen le moins connu et, pourtant, un des plus puissants, pour pratiquer son anglais. Les jeux vidéo ont cette capacité à captiver l’attention du joueur. Cela veut dire que vous êtes sûr d’être concentré pendant que vous jouez (ce qui n’est pas le cas dans un cours d’anglais collectif). La concentration, c’est la première étape pour apprendre quoi que ce soit.

Si vous vous demandez par quoi commencer, dites-vous bien qu’il n’y a pas vraiment de règle en la matière. Il suffit que le jeu soit en anglais pour que vous appreniez quelque chose. Jouez avec un dictionnaire bilingue à proximité!

Ecran de Fallout 3

Partir à l’aventure et s’amuser en anglais grâce à Fallout 1, ou 2, ou 3, ou New Vegas… (ou Wasteland 2!)

Personnellement, j’ai énormément appris en anglais quand j’étais ado grâce aux jeux d’aventures. Ce sont des jeux très visuels, il y a beaucoup de dialogues et, en tant que joueur, on y dispose de beaucoup de liberté. Le premier jeu dont je me souviens en la matière, j’ai dû y passer des quinzaines d’heures en l’espace de quelques semaines! Posez-vous la question : à quand remonte la dernière fois où vous avez passé des quinzaines d’heures à pratiquer l’anglais? L’auteur de ce premier jeu qui me plaisait tant continue d’en créer de nouveaux. Ses jeux ont toujours un look très rétro et un scénario très riche. Ils sont disponibles en versions démos gratuites et énormes ici : SpiderWeb Software.

En plus moderne, dans la même catégorie, je cite la série des excellents Fallout, disponible sur PC et consoles. J’ai joué des dizains et des dizaines d’heures à Fallout 1 (le premier jeu que j’appelerais une oeuvre d’art! Tant par son ambiance, que sa musique, son scénario, ses dialogues ou son humour) et Fallout 2 quand j’étais ado. Puis j’ai joué à Fallout 3: Las Vegas en espagnol quand je vivais en Colombie (moins drôle et artistique que les précédents mais tout de même un excellent moyen de passer des heures immergé dans de l’espagnol). Encore un peu plus récent, je peux vous recommander Dishonored, auquel je joue actuellement en hongrois (si-si!).

Les rencontres avec les natifs

J’ai appris l’anglais surtout de chez moi mais j’ai appris le hongrois surtout en faisant des rencontres. Les deux approches se valent et les deux promettent de se faire plaisir. Honnêtement, humainement parlant, rencontrer des tonnes de personnes avec qui pratiquer mes rudiments de hongrois reste un de mes meilleurs souvenirs de ces dernières années!

Tenir une discussion dans une nouvelle langue et réaliser, pendant la conversation, intérieurement : « oh mon dieu! je suis en train de parler _______ » (remplacer les blancs par la langue de votre choix) est tout bonnement… Euphorique. C’est simple : il n’existe pas de sentiment comparable car c’est comme un tout autre univers qui s’ouvre alors à nous. L’univers des langues étrangères.

Comme je l’ai déjà mentionné à quelques reprises, CouchSurfing est un très bon moyen de rencontrer du monde pour pratiquer les langues vivantes. En particulier l’anglais car c’est la langue par défaut au niveau international, couchsurfing compris.

CouchSurfing: what happens on the couch...

What happens on the couch, stays on the couch!

Les gens voient souvent les rencontres comme ayant un double-tranchant : d’un côté, le désir de chaleur humaine, d’échanges… De l’autre, la crainte du rejet et du ridicule. Je dirais que le meilleur moyen pour que les choses fonctionnent pour vous est de ne pas trop vous prendre au sérieux et de cultiver votre sens de l’humour. Si vous débutez en anglais, vous ferez des erreurs. Comme vous progresserez, vous ferez des erreurs aussi! C’est le prix à payer pour apprendre. Donc acceptez-le juste, tout en agissant pour progresser, et tout se passera bien.

Une chose qui aide beaucoup aussi est de préparer les réponses aux questions de base qui reviennent tout le temps. Rencontrer beaucoup de monde, c’est l’opportunité de souvent dire la même chose sans lasser ceux qui vous écoutent, et tout en vous améliorant à chaque fois que vous racontez la même histoire. Apprenez à vous présenter, à poser des questions et à être curieux, à communiquer clairement ce qui vous passionne dans la vie… Et l’enthousiasme, contagieux, prendra vite soin d’atténuer vos petites fautes d’anglais. Suite à vos rencontres, vous vous découvrirez encore plus d’énergie pour progresser.

Les séries télé en vraie VO

Friends: We were on a break!!!

Apprendre l’anglais avec Friends, maintenant un classique!

Les séries télé en VO permettent de beaucoup progresser dans une langue afin d’assimiler ou entretenir le vocabulaire du quotidien. Cela ne nous enseigne pas forcément beaucoup de nouveaux mots mais cela nous permet de maintenir notre niveau, de mieux ouvrir nos oreilles et de nous détendre devant la télé tout en faisant quelque chose de constructif. Commencez par le format 20 minutes et comique offert par les sitcoms. N’utilisez pas de sous-titres. Cela vous aidera vraiment à ouvrir vos oreilles. En quelques mots : re-visionnez depuis le début une série que vous aimez et que vous avez déjà vue en français par le passé. Ensuite, comme vous arrivez aux nouveaux épisodes, poursuivez en anglais uniquement. Ainsi, vous vous serez habitué aux voix des acteurs d’origine et vous arriverez très motivé et très curieux de connaître la suite de la série sur les nouveaux épisodes.

La musique anglaise

La curiosité pour la musique est le point commun que je retrouve le plus chez les gens qui ont maîtrisé l’anglais. Il ne s’agit pas juste d’aimer écouter de la musique (chose certes agréable mais banale) mais, plutôt : d’être très, très, très curieux du sens des paroles. En général, cela se produit quand on est fan d’un groupe. Je peux citer U2, Michael Jackson ou même les Backstreet Boys! Je connais différentes personnes qui ont appris et ont atteint un très bon niveau en anglais grâce à chacun de ces groupes. (Comme quoi, oui, les Backstreet Boys auront pu servir à quelque chose!) Personnellement, dans mon cas, ce sont The Doors qui m’ont mis le pied à l’étrier.

L’anglais, c’est juste une langue vivante au final. Et une langue vivante, c’est deux choses seulement : du son et du sens. Les paroles de chanson permettent de faire la passerelle entre les deux tout en douceur grâce à la musique. Qui plus est, cela travaille notre oreille et notre sens du rythme, qui sont important, surtout en anglais.

Trouvez-vous des paroles. Trouvez-vous des traductions. Décodez le sens. Puis vous vous retrouverez à tout faire en anglais en un rien de temps. Lisez gratuitement mon chapitre sur comment apprendre l’anglais en chanson dans Devenir bilingue en anglais.

La passion

Apprendre en s’amusant, c’est quelque chose que l’on fait naturellement lorsque l’on est passionné. C’est vrai pour ce qui est d’apprendre l’anglais aussi. Qui plus est, si vous apprenez à faire, en anglais, quelque chose qui vous passionne. Non seulement vous apprenez ainsi la langue de Shakespeare mais vous développez aussi des compétences. Vous faites d’une pierre deux coups. Alors, passionnez-vous!! Partez à la conquête d’un sujet qui vous fascine et découvrez en les moindre recoins, grâce à l’anglais.

Si vous avez besoin d’idées, Internet n’est pas près de disparaître… Alors tout ce qui est informatique au sens large (programmation, création de sites, design, graphismes, marketing) a un potentiel énorme. Quel que soit le sujet que vous choisissez, devenir un expert en la matière, par passion et grâce à l’anglais, en plus du français, vous garantit un bel avenir.

La phonétique, un autre moyen d’apprendre l’anglais en s’amusant

Le dernier élément de la liste… La phonétique anglaise! Parler une langue est amusant. Très amusant même. Mais pour cela, encore faut-il parler, prononcer la langue! Sentir des mots étrangers habiter nos lèvres est quelque chose de vraiment à part, original, exotique.. Bref, amusant! Les langues vivantes sont souvent enseignées comme si elles étaient mortes, surtout en France. Donc… Ne tombez pas dans ce piège et prenez soin de bien faire jouer l’anglais dans votre bouche. C’est un travail musculaire et c’est ce qui le rend divertissant.

Il existe bien sûr d’autres manières de s’amuser et de ne pas voir le temps passer, il en existe même une infinité. Je vous ai donné ici celles que je préfère. Si vous avez des suggestions que vous avez déjà utilisées avec succès, laissez-les dans les commentaires! Je sélectionnerai les meilleures pour mettre à jour cet article.

Ne manquez rien du blog! Abonnez-vous gratuitement pour recevoir le prochain article dès sa parution.

Publié le 29 mai 2013
Cet article, Comment apprendre l’anglais en s’amusant, a été écrit par Fabien Snauwaert.

Fabien Snauwaert

Actuellement sur un tour du monde pour apprendre de nouvelles langues vivantes, Fabien a embrassé la vie de nomade en travaillant sur Internet. Vous pouvez suivre ses aventures grâce à son blog Voyage au bout de la langue, où il partage récits de voyage et conseils pour apprendre à parler anglais, hongrois, espagnol ou russe.

Partagez vos idées

Quelques consignes simples pour que les commentaires restent agréables pour tous.
  • Pas de pub, pas de spam et pas de messages ultra-courts qui n'apportent rien.
  • Ecrivez uniquement dans une des langues évoquées sur ce site. Quelle que soit la langue dans laquelle vous écrivez, prenez soin d'écrire un message sans faute (les correcteurs d'orthographes sont un bon début).
  • Si vous êtes l'auteur d'un blog, laissez votre URL dans le champ Site Web et signez avec votre prénom, cela détectera automatiquement vos articles récents. (Si vous voulez laisser le nom de votre blog, ce que je comprends, laissez-le entre parenthèses après votre prénom). Pas d'URL dans le corps du message. Pour un partenariat, contactez-moi en privé.
  • Enfin, les critiques sont les bienvenues tant qu'elles sont constructives. Sinon... Amusez-vous! Merci de participer à la vie de ce blog :-)

CommentLuv badge

5 participations sur Comment apprendre l’anglais en s’amusant :

  1. Bonjour Fabien,
    je viens de regarder ta vidéo et tes nombreux conseils pour apprendre l’anglais. J’avoue que je désespère d’apprendre cette langue…j’habite depuis 3 ans 1/2 aux US et après tout ce temps je me rends compte que j’ai VRAIMENT beaucoup de mal à faire des phrases correctes..et j’ai VRAIMENT beaucoup de mal à comprendre. En fait j’ai l’impression que je ne mémorise RIEN de cette langue. Mon mari qui est complètement bilingue me dit souvent qu’il ne comprend pas mon problème… je suis frustrée de ne pas pouvoir communiquer normalement avec les gens du pays dans lequel je vis. Je parle espagnol de façon plutôt fluide car j’avais des grands-parents espagnols et je n’ai jamais oublié cette langue. Pourquoi ai-je autant de difficultés avant l’anglais ? I don’t understand !
    J’ai 59 ans, peut-être que c’est trop tard pour apprendre une langue? Merci pour ta réponse. Bonne continuation dans ton tour du monde !

    • Hello Nanou,
      C’est difficile de faire le tour des différentes causes derrière ce blocage. Sans vouloir faire de pub, j’ai abordé la question sous de nombreux angles dans Le don des langues. Quelques exemples :
      – Mauvais départ et mauvais souvenirs à l’école;
      – Penser sous forme de texte au lieu de penser sous forme de sons — un gros problème pour une langue qui ne se prononce pas comme elle s’écrit telle que l’anglais;
      – Un manque de régularité ou un objectif mal défini…

      Dans l’ensemble, pour mémoriser l’anglais, il est essentiel de comprendre clairement (quitte à réduire les quantités) et d’être régulier (parce que la mémoire fonctionne ainsi — concept de répétition espacée/courbe de l’oubli).

  2. Bonjour Fabien,

    Chouette site, c’est inspirant.
    Il y a quelques temps, je suis tombée sur ton site ainsi que sur celui de nowmadnow (une polyglotte qui fait le tour du monde aussi ;), et j’ai décidé de progresser dans les 2 langues que je parle (hors français): l’espagnol et l’anglais. Films, séries, BD, musique… magazines, tout y passe. Bon j’habite à la frontière franco-espagnol et je travaille en Espagne alors ça aide ;)
    Par contre, j’ai un avis/conseil à te demander.
    J’ai comencé à apprendre le portugais car je bosse avec une équipe à Lisbonne et je vais être amenée à y aller souvent. Ça me fait envie.
    Donc voilà, comment faire? vaut il mieux en faire un peu tous les jours, de chaque langue ou presque, ou cibler des périodes? genre en ce moment je cible le portugais car j’ai décidé de l’apprendre? et je fais l’impasse sur mes séances VO an anglais le soir :)?
    Je ne sais pas ce qui est le mieux, mélanger (ce que je fais en ce moment : 1 lição de portugais / jour et loisirs en esp ou ang) ou cibler une langue…. Sachant que je vais à Lisbonne en décembre.
    Merci si tu as des conseils, ou d’après ton expérience, comment tu fais toi pour maintenir tes langues et en intégrer une nouvelle?
    Ou si d’autres personnes passant par là lisent ce message :)
    Merci beaucoup en tous les cas, de toutes tes astuces.

  3. Bonjour Fabien !
    Ton blog à l’air super intéressant et en plus tu as l’art de motiver. Personnellement je me suis mit un objectif en 6 lvl et tiens un cahier de notes de vocabulaire français anglais pour m’améliorer ! Je me mets un délais de 5 à 6 ans sachant que j’ai 16 ans pour avoir le même niveau que les natifs c’est à dire atteindre le niveau C2 ou C1 par défaut, supprimer totalement mon accent français me fondre dans la masse, bref ! Le problème c’est que je souffre de flemme et que bon je me décourage vite mes films je les regardes en VO sous titré français sinon je comprends pas tout et ça m’agace surtout quand il s’agit de films récents que j’ai achetés en DVD mais pas encore vus, pareille pour les histoires. En fait c’est un gros problème qui me gène dans ma progression un peu comme les maniques du ménage, moi je suis maniaque de la compréhension je veux tout comprendre, sous entendu et même sous sous sous sous entendus ! Ne rien rater quoi ! Aurais-tu des conseils ? Surtout que ça me frustre de voir mes amis avancer grâce à ça alors que moi ça me bloque.
    bonne journée à toi !

  4. Salut je viens de regarder ton blog, il est pas mal.
    Ta du bol de connaître 5 langues étrangères quand pour certain c’est dur d’essayer d’en apprendre deux. J’ai mon bac à la fin d’année et depuis dix ans que j’apprends l’anglais je n’arrive pas à parler la langue pareil pour l’allemand même si ça fait que 5 ans que j’apprends je ne peut toujours pas sortir une phrase, les seules choses que je sais faire dans ces deux langues c’est me présenter et peut importe les méthode que j’utilise. Et pourtant j’essaye de regarder mes séries en VO mais comme je ne comprend ce qui se dit je laisse vite tombé.